L’association

L’association Drukpa Vendée a été créée le 2 juin 2019 pour répondre aux demandes de nombreuses personnes ayant manifesté le souhait d’étudier la philosophie bouddhique et ses pratiques méditatives.

À cet effet, Lama Jigmé Thrinlé Gyatso (Vendéen d’origine et revenu vivre en Vendée depuis 2014) avait sollicité en 2017 l’avis et l’autorisation du 12e Gyalwang Drukpa, autorité suprême de la lignée Drukpa, qui lui avait alors remis un nom tibétain pour un lieu éventuel et pour le groupe : Druk Künga Chökhor Ling, « Le Jardin Drukpa de la roue du Dharma de toute joie ». Ce nom relie également au 2e Gyalwang Drukpa Künga Peljor.

Lama Thrinlé a fait réaliser les 2 logos de l’association par un de ses amis et a souhaité que le graphisme du second logo représente le 1er Gyalwang Drukpa, Drogön Tsangpa Gyaré.

Drubpön Ngawang Tenzin Paksam Yongdü, représentant en Europe du Gyalwang Drukpa, a quant à lui accepté la proposition de Lama Thrinlé pour que l’appellation publique de l’association soit « Drukpa Vendée ». Ce nom relie explicitement à l’organisation des centres européens de la lignée Drukpa autour du siège européen Drukpa Plouray et de la Congrégation Pel Drukpay Tcheutsok.

Les 8 personnes du groupe fondateur de Drukpa Vendée et une amie.

Lama Thrinlé a déjà œuvré pour offrir le Dharma du Bouddha aux êtres en Vendée par le passé. Il avait créé une association Drukpa dans les années 90 (avant qu’il ne parte recevoir les précieux et principaux enseignements de la lignée auprès de son Maître de méditation Kyabjé Shri Sengdrak Rinpoché et du Gyalwang Drukpa au Népal et qu’il n’accomplisse 15 années de retraites solitaires). Cette association avait reçu Sa Sainteté le 12e Gyalwang Drukpa à 2 reprises, Kagyü Khenchen Yéshé Chödar Rinpoché, Gyétrul Jigmé Rinpoché et un grand astrologue bhoutanais, à La Roche-sur-Yon et à Appremont.

Dans les mêmes années et régulièrement depuis lors, Lama Thrinlé a été invité à participer à plusieurs conférences interreligieuses et à des réunions à l’école d’infirmières et au Centre Hospitalier Départemental de La Roche-sur-Yon ainsi qu’à l’EHPAD de Fontenay-le-Comte sur l’accompagnement des patients, des personnes âgées et des mourants.

L’Association a pour objet de :

  • Faire connaître la culture bouddhiste himalayenne dans tous ses aspects, en particulier, philosophique,  spirituel, littéraire et artistique.
  • Aider à son développement et à sa diffusion.
  • Initier à la pratique de la méditation (sous ses différents aspects) selon les instructions de la tradition Drukpa. 
  • Contribuer au dialogue interculturel et interreligieux.

Le doigt qui montre la voie (Photo Marthe Schäfer)

En tant qu’association culturelle et pour réaliser son objet,  l’association propose :

  • La réalisation d’activités diverses en relation avec l’objet ci-dessus, telles que : études individuelles ou collectives de textes, mise en place d’une bibliothèque, apprentissage et exécution de travaux artistiques traditionnels : peinture, sculpture, iconographie, calligraphie, l’étude de la langue tibétaine, le chant profane, etc. 
  • La diffusion de tous supports culturels en relation avec son objet : textes traditionnels, livres philosophiques, divers objets liés à la culture himalayenne notamment.
  • L’organisation de conférences, de stages, de colloques, de retraites individuelles ou collectives, l’accueil et l’hébergement des conférenciers et éventuellement des participants.

L’adhésion à l’association est obligatoire pour participer aux activités qu’elle propose. Il suffit pour cela de demander par courriel un bulletin d’adhésion à remplir.

Il est possible d’adhérer en tant que membre bienfaiteur, membre actif ou membre occasionnel (dans ce dernier cas afin de pouvoir participer ponctuellement à une activité comme une session ou une retraite).

L’association propose des sessions de méditations et pratiques hebdomadaires à La Roche-sur-Yon le dimanche matin de 9 h 30 à 11 h 30 (le lieu n’est pas fixe pour le moment).

La pratique principale que Sa Sainteté le Gyalwang Drukpa a préconisée à Lama Thrinlé pour Drukpa Vendée est celle du Yangtik (des corps, parole, esprit et tiglé du Maître spirituel). Il s’agit d’un texte-trésor caché par Padmasambhava et découvert il y a seulement deux générations par le prédécesseur du précédent Kyabjé Dzarong Trülshik Rinpoché Ngawang Chökyi Lodrö (1924-2011). La lignée est donc très courte, pure et fraîche, et c’est une pratique rapide vers l’éveil qui est éminemment adaptée à notre époque.

C’est donc le plus souvent cette pratique du Yangtik (dans ses versions concise, médiane ou longue) qui est accomplie le dimanche matin, mais il peut y avoir alternance avec d’autres pratiques telles que celle du Bouddha de la médecine, de Tara verte, de Tcheu, du Gourou Yoga avec les préliminaires, ou encore des Sept liens interdépendants du Mahāmudrā de Drogön Tsangpa Gyaré, cette dernière pratique étant proposée une fois par mois.

L’association souhaite faire sienne cette phrase des enseignements du Bouddhisme Mahayana : « Toutes les souffrances viennent de la recherche du bonheur égoïste ; tous les bonheurs viennent de la recherche du bonheur d’autrui ».

Puissent les activités proposées par Drukpa Vendée être bénéfiques aux êtres !

Adresse mail de l’association : drukpavendee@gmail.com

Page Facebook de l’association : https://www.facebook.com/drukpa.vendee/

Bulletin d’adhésion à l’association :

Lors de la pratique du 06/10/19, Drukpa Vendée.

Lors de la session du 27 octobre 2019 à La Roche-sur-Yon.

La joyeuse compagnie vendéenne Drukpa de sortie au restaurant indien à La Roche-sur-Yon

%d blogueurs aiment cette page :